Sur le « désenchantement du monde » 1/2

Dans le chapitre 2 de son maître-ouvrage, l’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, publié en 1904-1905, le sociologue Max Weber écrit, à propos du Calvinisme : « Ainsi, dans l’histoire des religions, trouvait son point final ce vaste processus de « désenchantement » [Entzauberung] du monde qui avait débuté avec les prophéties du judaïsme ancien et qui, de concertLire la suite « Sur le « désenchantement du monde » 1/2″